Nominations 2017


Nominations au Prix du cinéma suisse 2017

 

« Meilleur film de fiction »

ALOYS (Tobias Nölle / Hugofilm Productions)
DIE GÖTTLICHE ORDNUNG (Petra Volpe / Zodiac Pictures)
MA VIE DE COURGETTE (Claude Barras / Rita Productions)
MARIJA (Michael Koch / Hugofilm Productions)
UN JUIF POUR L'EXEMPLE (Jacob Berger / Vega Film)

 

« Meilleur documentaire »

CAHIER AFRICAIN (Heidi Specogna / PS Film)
DAS LEBEN DREHEN - WIE MEIN VATER VERSUCHTE, DAS GLÜCK FESTZUHALTEN (Eva Vitija / SwissDok)
EUROPE, SHE LOVES (Jan Gassmann / 2:1 Film)
JEAN ZIEGLER, L'OPTIMISME DE LA VOLONTÉ (Nicolas Wadimoff / Dreampixies)
RAVING IRAN (Susanne Regina Meures / Christian Frei Filmproduktion)

 

« Meilleur court métrage »

BON VOYAGE (Marc Raymond Wilkins / Dschoint Ventschr)
LA FEMME ET LE TGV (Timo von Gunten / arbel)
LE DON (Sophie Perrier / Bord Cadre films)
NIRIN (Josua Hotz / Louise Productions)
OPÉRATION COMMANDO (Jan Czarlewski / Box Productions)

 

« Meilleur film d‘animation »

ANALYSIS PARALYSIS (Anete Melece / Virage Film)
AU REVOIR BALTHAZAR (Rafael Sommerhalder / Freihändler Filmproduktion)
BEI WIND UND WETTER (Remo Scherrer / Zeitraum Film)

 

« Meilleur scénario »

DIE GÖTTLICHE ORDNUNG (Petra Volpe)
MOKA (Frédéric Mermoud)
UN JUIF POUR L'EXEMPLE (Jacob Berger / Aude Py)

 

« Meilleure interprétation féminine »

Marie Leuenberger (Nora) in DIE GÖTTLICHE ORDNUNG
Esmée Liliane Amuat (Lou) in SKIZZEN VON LOU
Tilde von Overbeck (Vera) in ALOYS

 

« Meilleure interprétation masculine »

Bruno Ganz (Arthur Bloch) in UN JUIF POUR L'EXEMPLE
Urs Jucker (Jonas) in DER FROSCH
Max Simonischek (Hans) in DIE GÖTTLICHE ORDNUNG

 

« Meilleure interprétation dans un second rôle »

Therese Affolter (Frau Dr. Wipf) in DIE GÖTTLICHE ORDNUNG
Rachel Braunschweig (Theresa) in DIE GÖTTLICHE ORDNUNG
Sibylle Brunner (Vroni) in DIE GÖTTLICHE ORDNUNG

 

« Meilleure musique de film »

ALOYS (Beat Jegen / Tom Huber)
CAHIER AFRICAIN (Peter Scherer)
MA VIE DE COURGETTE (Sophie Hunger)

 

« Meilleure photographie »

ALOYS (Simon Guy Fässler)
EUROPE, SHE LOVES (Ramòn Giger)
MISÉRICORDE (Filip Zumbrunn)

 

« Meilleur montage »

ALOYS (Tobias Nölle)
CAHIER AFRICAIN (Kaya Inan)
MA VIE DE COURGETTE (Marie-Eve Hildbrand / Marina Rosset / Valentin Rotelli)

 

« Meilleur film de diplôme »

DIGITAL IMMIGRANTS (Norbert Kottmann, Dennis Stauffer)
HYPERTRAIN (Etienne Kompis, Fela Bellotto)
IVAN'S NEED (Manuela Leuenberger, Veronica L. Montaño, Lukas Suter)